Les trois légendes

Si vous suivez également Les Pins Parleurs sur Facebook, vous savez que je m’apprête à partager avec vous, chers lecteurs, une histoire originale que j’ai écrite il y a quelques temps, pour mon propre plaisir. Aujourd’hui je trouve le courage pour la première fois de partager mes écrits… En espérant que vous trouverez du plaisir à les découvrir !

Cette histoire originale puise son inspiration dans trois légendes landaises, que j’ai déjà présentées sur Facebook, et que je réunis aujourd’hui dans cet article.

 

Les follets

Si vous côtoyez les écuries et les chevaux, vous avez peut-être déjà remarqué que, certains matins, la crinière de votre monture est toute emmêlée, toute tressée ! Et il faut alors vous armer de patience pour défaire ces nattes toutes tarabiscotées.
Savez-vous d’où cela vient ?
Ce sont les follets !
Les landais, dont la mythologie fourmille de toutes sortes de créatures, croyaient beaucoup en ces petits lutins, invisibles aux yeux des humains, qui aiment venir tresser les crins des chevaux et galoper sur leur dos toute la nuit.
C’est une grande histoire d’amitié, vieille de plusieurs millénaires, qui lie les chevaux et les follets. Ils passent des heures et des heures ensemble dans le secret de la nuit, à galoper dans le noir.
Cette jolie croyance se retrouve dans plusieurs provinces françaises, où le follet porte différents noms, le lutin bien sûr, mais parfois aussi le sotray ou le crion.

Sources : Les mystères des Landes, Pierre Chavot, p45

 

Les 3 fontaines d’Escource

Au village d’Escource passe un ruisseau près duquel s’échelonnent trois fontaines, toutes trois placées sous la protection d’un Saint patron, comme souvent dans les Landes.
La première, la fontaine Saint-Antoine, a la réputation de soigner les maladies de peau.
La seconde, la fontaine Sainte-Luce, est connue pour soulager les maladies des yeux.
La troisième, la fontaine Saint-Co, viendrait à bout des problèmes de coeur.
Ces trois fontaines, tout comme de nombreuses autres sources sacrées dans nos Landes, ont longtemps attiré à elles de nombreux fidèles, de nombreux croyants, et les témoignages de guérisons miraculeuses sont légion.
Mais ces sources avaient une particularité. Dans les années 50, on disait qu’on ne pouvait accéder à la magie de ces fontaines sans passer d’abord par une femme, une « recommandeuse », qui indiquait au patient quelle source il devait utiliser. Sans elle, on disait que la magie des Saints restait inopérante !
Il est facile, en entendant cette histoire, de laisser son imagination s’emballer et de songer aux sorcières, ou aux fées protectrices des sources, qui peuplent les contes landais…

Source : Sources et Saints guérisseurs des Landes de Gascogne, Olivier de Marlave, p61.
Source des photos : www.fontainesdeslandes.fr 

fontaine saint antoineFontaine Saint-Antoine

fontaine sainte luceFontaine Sainte-Luce

fontaine saint coFontaine Saint-Co

L’homme noir des Pyrénées

Dans le Sud des Landes circulait autrefois une légende au sujet de la grêle, des orages et des tempêtes qui s’abattaient sur les plaines. On disait que ces intempéries étaient créées par « l’homme noir », qui apparaissait sur les sommets pyrénéens pour les envoyer détruire les champs et les cultures. Les grêlons semblaient tomber directement de sa main…
Les bergers l’auraient parfois aperçu, sur le pic du Nethou, le point culminant des Pyrénées. De là, il appelle les orages et envoie des torrents de pluie et de grêle au pied de la montagne. Montagne qui, d’après eux, n’a jamais pu être gravie par quiconque !

Source : Les mystères des Landes, Pierre Chavot, p56.

6S_khdu3Vc-mNBKfebhmSKWvJ1U@416x416

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s